Actualité publiée le 12 juin 2024

DCF Challenge : nos finalistes !

Résumé

Lassen TALSSI et Edouard CATINOT, apprentis en Ingénierie d’Affaires à SUP de V sont allés jusqu’en finale du DCF Challenge ! 

Le DCF Challenge, un défi que tentent de relever plus de 10 000 étudiants chaque année.

Tous les ans, ce concours permet à des étudiants de formation commerciale de travailler sur des problématiques réelles, concrètes et actuelles proposées par des entreprises à dimension nationale et internationale.

Visuel
DCF Challenge 2024
Description

En binôme, par catégorie (Bac+2/3 et Bac+4/5), les étudiants participent jusqu’à 5 épreuves sur une durée de 8 mois. Le but étant de révéler leur talent commercial par trois piliers que sont : l’expertise métier, l’efficience opérationnelle et l’intelligence émotionnelle.

Les 5 épreuves de qualification à passer durant le DCF Challenge sont programmées tout au long de l’année :

1. Serious Game (d’octobre à décembre)

Cette 1e étape du concours est une plongée dans un scénario immersif et concret. L’étudiant va devoir faire des choix décisifs au cours de situations à forts enjeux business.

2. Plan de développement commercial (de novembre à janvier)

Cette seconde étape du concours consiste en un travail en binôme d’analyse et d’élaboration d’un plan de développement commercial pour répondre à une problématique donnée par une entreprise partenaire. 

3. Epreuve de finales locales

La 3e épreuve du DCF Challenge est une soutenance orale du plan de développement des compétences, effectuée devant un jury professionnel.

4. Sélection régionale

4e étape, la sélection régionale ! Les meilleurs binômes par catégories sont retenus. Cette étape se fait à distance. 

5. Finale nationale

La finale nationale représente la 5e et dernière étape du concours. Les étudiants doivent simuler à l’oral un plan de prospection et un entretien de vente en face à face lors d’un évènement prestigieux.

Dans la catégorie Bac +4/5, Lassen TALSSI et Edouard CATINOT ont passé, haut la main, l’épreuve de la finale régionale ! La mission du binôme consistait à proposer une vision innovante et concrète de l’intelligence commerciale. Cette vision doit répondre aux impératifs de performance commerciale responsable, en s’appuyant sur chacun des trois piliers fondamentaux de l’intelligence commerciale : l’expertise métier, l’efficience métier, l’efficience opérationnelle et intelligence émotionnelle. 

4 critères d’évaluation étaient pris en compte : 

  • Originalité et innovation
  • Compréhension du sujet
  • Qualité de l’argumentation
  • Présentation et communication

Bien que notre binôme n’ait pas remporté la finale, ils nous racontent… 

« Le principal défi du DCF Challenge cette année a été de passer d'une épreuve de négociation à un pitch de 12 minutes sur le thème commercial responsable. De plus, le sujet a été donné au mois de mai, une période avec de nombreux jours fériés, ce qui a compliqué notre préparation.

J'ai particulièrement apprécié l'accompagnement reçu, tant du côté du DCF Grand Paris que de SUP de V. Ils ont mis en place une équipe formidable, et avoir un soutien de cette envergure est crucial lorsque l'on traverse ce genre de concours.

Le DCF Challenge m'a complètement fait sortir de ma zone de confort. J'ai dû approfondir mon sujet à travers des livres, des études et des entretiens. J'ai appris que rien n'est inaccessible si l'on se donne les moyens.

Ce concours a renforcé ma motivation et mon attrait pour la fonction de commercial. Il m'a également permis de créer un réseau intéressant pour les années à venir.

Pour ceux qui souhaitent s'inscrire, il est vrai que ce concours n'est pas facile et que des sacrifices en termes de temps personnel devront être faits. Cependant, le jeu en vaut clairement la chandelle »

Lassen TALSSI

« Ce que je retiens, c’est tout ce qu’on a appris et la manière dont ça nous a fait grandir par l’expérience acquise grâce aux différents sujets des épreuves que l’on a dû passer.

Cette expérience, d’avancer en équipe, m’a permis de me surpasser continuellement afin de trouver des solutions innovantes et réaliste.

J’ai également pu faire de belles rencontres au cours de cette aventure, des rencontres qui m’ont permis d’avancer dans ce concours et également d’obtenir des visions diverses et variées sur des sujets qui m’étaient inconnus. 

J’ai beaucoup apprécié la manière dont l’école nous a accompagnés dans cette compétition, en nous attribuant des professeurs qui ont su nous conseiller et nous entrainer. 

Les sujets étaient très intéressants malgré leurs complexités, ce qui m’a obligé à me renseigner et à me documenter sur divers sujets. Cela m’a permis d’acquérir de nouvelles connaissances dans des domaines et secteurs qui ne sont pas forcément les miens. Ces défis m’ont donc permis d’ouvrir mon esprit sur des problématiques et des visions qui m’étaient jusqu’alors inconnues.

Ça m’a donc permis de développer une culture générale et des connaissances variées dans plusieurs domaines. Les épreuves m’ont également permis de grandir sur le plan personnel mais aussi de m’affirmer dans mon rôle de futur Ingénieur d’affaires. 

Je n’ai pas de regret, j’ai tiré des leçons de points que l’on aurait pu améliorer. Mais nous sommes là pour apprendre et progresser et c’est justement ce que m’a permis de faire le DCF. 

Avoir confiance en ses idées et écouter les conseils de son entourage afin de voir ce qui peut être amélioré tout en gardant votre propre vision.

Il est important d’avoir du feedback pour se développer, aussi bien sur le plan personnel que professionnel. C’est dans ce sens qu’il faut écouter les remarques et savoir faire le tri afin de pouvoir comprendre les points à améliorer et les résoudre pour évoluer.

Savoir se remettre en question pour atteindre ses objectifs futurs est une compétence à part entière, nécessaire pour avancer et dépasser les différentes épreuves qui nous attendent. »

Edouard Catinot

Nous sommes très fiers de vous ! Bravo pour votre motivation sans faille Google (Noto Color Emoji - Unicode 15.1)